ToC

En effet, il ne s’agit pas de mettre n’importe quels loisirs mais de les choisir judicieusement afin de rehausser votre candidature.

Il est important de noter que cette rubrique s’écrit bien « Centres » au pluriel et « intérêt » au singulier. Faites donc attention à son orthographe lors de la relecture de votre CV.

Exemples de centres d’intérêt pour votre CV

Si les centres d’intérêt peuvent donner un aperçu de votre personnalité et de vos compétences professionnelles en dehors d’un contexte professionnel ou académique, c’est à vous de choisir des loisirs qui projettent une image positive de vous.

En n’oubliant pas d’apporter des précisions, voici quelques exemples de centres d’intérêt que vous pouvez mentionner selon votre profil :

Loisirs pour un profil étudiant

  • Bénévolat dans une organisation locale, comme une association caritative ou un groupe écologique
  • Pratique d’un sport
  • Création de contenu
  • Une activité artisanale ou artistique
  • Participation régulière à des ateliers de dégustation
  • L’investissement (lecture et gestion de projets personnels)
  • Membre d’un club (sport, art, théâtre, culture)
  • Voyages et découvertes culturelles pour élargir ses horizons et pratiquer des langues étrangères

Loisirs pour un profil créatif

  • Pratique du design, de la peinture, du dessin, de la sculpture ou de la photographie
  • Participation à des ateliers de création, comme la poterie ou le recyclage créatif
  • Collection d’œuvres d’art ou de pièces de design
  • Visite de musées, de galeries d’art ou de festivals artistiques

Loisirs pour un profil sportif

  • Pratique d’un sport spécifique, comme la course à pied, le yoga, le tennis ou le ski
  • Participation à des compétitions sportives, comme des marathons ou des tournois
  • Coaching individuel ou d’une équipe sportive locale, encadrement de jeunes sportifs
  • Suivi de l’actualité sportive et lecture de magazines spécialisés
  • La nutrition sportive

Si vous avez gagné une compétition, n’hésitez pas à le mentionner ! Elle vous donne davantage de crédibilité et renforce votre intérêt pour le sport en question.

Loisirs pour un profil lié au secteur informatique :

  • Programmation et développement de sites web, d’applications ou de jeux vidéo
  • Participation à des hackathons, des meetups ou des conférences sur les nouvelles technologies
  • Apprentissage de nouvelles langues de programmation ou de logiciels
  • Création d’un blog ou d’une chaîne YouTube pour partager des astuces et des conseils informatiques

Loisirs en anglais à mettre dans un CV en anglais :

  • Traveling (backpacking through Scotland, Australia, and New Zealand)
  • Photography (wedding photography and portraits)
  • Cooking and experimenting with Keto recipes for TikTok
  • Volunteering at a local animal shelter (fostering orphaned kittens)

Vos passe-temps n’ont pas besoin d’être en lien avec l’apprentissage ou la pratique de l’anglais si votre unique objectif est de créer un CV en anglais.

Cependant, il est toujours utile de rassurer les recruteurs au sujet de votre niveau de langue, surtout si vous n’avez pas encore obtenu de certification linguistique.

Centres d’intérêt pour appuyer son niveau d’anglais (en anglais) :

  • American and British films and TV shows
  • Member of an Irish literature book club
  • Participation in language exchanges online and in-person
  • Online English language courses
  • Adding of French subtitles to English YouTube videos on gaming
  • Member of a local fitness club for English-speaking expats
  • Volunteer walking tour guide for tourists in my hometown

N’oubliez pas d’inclure toute activité de loisirs où vous pratiquez votre anglais, comme par exemple, la participation à un club de dégustation de whisky pour anglophones. Ces conseils sont valables pour toute autre langue étrangère.

Exemples de centres d’intérêt et de leurs compétences associées

Réfléchissez aux centres d’intérêt que vous choisissez de mentionner en tenant compte des compétences que les recruteurs peuvent leur associer :

Sport individuel et sport individuel de performance

(randonnée, boxe, natation, cyclisme, pilates, danse, tennis, course, ski, golf, athlétisme, fitness)

  • Soft skills : Persévérance, rigueur, discipline
  • Hard skills : Techniques spécifiques du sport choisi

Sport collectif

(football, volleyball, rugby, pétanque)

  • Soft skills : esprit d’équipe, leadership, esprit de stratégie, persévérance, discipline, rigueur, gestion de conflits
  • Hard skills : Techniques spécifiques du sport choisi

Sport extrême

(escalade, rafting, parapente)

  • Soft skills : goût du défi, gestion du stress, personnalité extravertie, résolution de problèmes, prise d’initiative
  • Hard skills : Techniques spécifiques du sport choisi

Pratique d’un art martial

(judo, jiu-jitsu, taekwondo)

  • Soft skills : esprit d’équipe, esprit de stratégie, persévérance, discipline, rigueur
  • Hard skills : techniques de projection, de soumission, d’attaque et de défense

Bénévolat, volontariat 

(en précisant l’association ou l’objectif principal)

  • Soft skills : communication, empathie, sens de l’organisation, dévouement, aisance relationnelle, sens du service, sens du partage
  • Hard skills : organisation d’événements, coordination d’équipes

Engagement au sein d’une association étudiante ou caritative 

(en précisant votre niveau d’engagement ou votre titre de manière claire)

  • Soft skills : communication, sens des responsabilités, leadership, sens de l’organisation, sens du service, sens du partage
  • Hard skills : organisation d’événements, gestion de projets

Voyages culturels

(en précisant les pays ou les régions)

  • Soft skills : capacité d’adaptation, curiosité, relations interculturelles, ouverture d’esprit
  • Hard skills : connaissances de cultures étrangères, connaissances de langues étrangères

Sorties culturelles

(musées, théâtre, opéra, cinéma)

  • Soft skills : bonne culture générale, curiosité, ouverture d’esprit
  • Hard skills : connaissances des différents genres artistiques

Apprentissage de langues étrangères

(en incluant votre niveau de langue)

  • Soft skills : persévérance, rigueur, capacité d’adaptation, ouverture d’esprit
  • Hard skills : compétences linguistiques

Jeux de société, échecs, jeux de stratégie

  • Soft skills : résolution de problèmes
  • Hard skills : capacité d’analyse et de stratégie

Pratique du théâtre

  • Soft skills : créativité et imagination, prise de parole en public, gestion du stress, bonne capacité de mémorisation
  • Hard skills : techniques de jeu d’acteur, techniques de diction et de communication

Gestion de blog personnel 

(en mentionnant la thématique)

  • Soft skills : communication, sens de l’organisation
  • Hard skills : rédaction, édition, gestion de contenu, utilisation de plateformes de blogging

Gestion de contenu sur YouTube ou autre plateforme de réseau social à but informatif ou ludique 

(en précisant la thématique, par exemple : animation d’un podcast sur la mode éco-responsable TikTok sur des expériences sociales dans votre ville)

  • Soft skills : communication, rédaction, sens de l’organisation, sens de l’observation, gestion du temps
  • Hard skills : montage vidéo et audio grâce à des outils et logiciels, gestion des réseaux sociaux, analyse des performances des vidéos grâce à des outils

Photographie

(en précisant le genre et sujets)

  • Soft skills : créativité, sensibilité artistique
  • Hard skills : composition, éclairage, outils et logiciels de retouche photo, techniques de photographie pour divers appareils photo ou mobiles

Cuisine internationale, cuisine végane, pâtisserie, nutrition

  • Soft skills : créativité, résolution de problèmes
  • Hard skills : connaissance des techniques culinaires, gestion des ingrédients, connaissance des valeurs nutritionnelle

Lecture

(en spécifiant les auteurs, le genre, ou le sujet comme par exemple : les autobiographies de personnalités, les essais philosophiques, l’actualité mondiale à travers plusieurs abonnements de grands magazines)

  • Soft skills : bonne culture générale, sensibilité culturelle et littéraire
  • Hard skills : esprit analytique, compréhension de texte, esprit de synthèse, connaissance des différents genres littéraires

Activités artisanales

(couture, broderie, création de bijoux, restauration de meubles, menuiserie)

  • Soft skills : créativité, sensibilité artistique, souci du détail
  • Hard skills : couture à la main ou à la machine, techniques de broderie, techniques de restauration

Apprentissage ou pratique d’un instrument musical, de la danse et du dessin

(en précisant le nombre d’années pratiquées)

  • Soft skills : sensibilité artistique, précision, esprit critique, discipline, rigueur, persévérance
  • Hard skills : maîtrise d’un instrument musical, techniques de danse, techniques de dessin, connaissance des différents styles musicaux ou de danse

Une passion pour un sujet spécifique telles : une culture étrangère, la robotique, le bricolage, la création d’applications, la restauration de voitures anciennes, la traduction de manga en français

(en précisant le nombre d’années pratiquées)

  • Soft skills : curiosité, ouverture d’esprit, résolution de problèmes
  • Hard skills : connaissance approfondie du sujet et compétences techniques spécifiques liées au domaine (par exemple : programmation, compétences en mécanique, compétences linguistiques)

Attention à ne pas énumérer des loisirs considérés comme génériques tels le cinéma, le voyage, le sport, la lecture ou la photographie sans y rajouter des détails.

Si vous êtes féru de ces activités, pensez à sortir de la banalité en précisant vos goûts, comme dans les exemples suivants:

  • Littérature (poésie anglaise et irlandaise du XXème siècle)
  • Cinéma hispanophone (Almodóvar, Buñuel) et cinéma asiatique (participation au Festival des Cinémas d’Asie en 2017 et 2018)
  • Voyages culturels par intérêt pour l’histoire de l’Empire Romain (Grèce, Italie, Espagne, Algérie, Turquie)
  • Création de recettes de cuisine sud asiatique véganes pour mon compte Instagram de plus de 3 000 abonnés (@cuisine.vegane.lille)

À quoi sert la rubrique centres d’intérêt sur le CV ?

Alors que cette rubrique est optionnelle sur un CV bien rédigé, elle peut vous aider à vous démarquer et à gagner des points auprès des recruteurs. Indiquez dans cette rubrique les sujets qui vous passionnent et les activités que vous pratiquez régulièrement dans votre temps libre.

Ils permettent aux recruteurs d’avoir une idée de votre personnalité et peuvent aussi refléter des compétences CV essentielles en lien avec le poste visé, et notamment des soft skills.

La rédaction du CV restant un exercice personnel, vous n’êtes pas obligé d’inclure cette rubrique. En règle générale, ajoutez-la seulement si elle apporte un réel plus à votre candidature, et toujours en bas de votre CV.

En cas de doute, consultez des exemples de CV divers afin d’avoir une meilleure idée de comment inclure vos centres d’intérêt de manière stratégique.

Si vous êtes un profil plus expérimenté, par exemple, la mention de vos centres d’intérêt peut aider à briser la glace lors d’un entretien. Cependant, si vous êtes étudiant ou jeune diplômé en quête de votre premier stage ou emploi, les recruteurs attacheront plus d’importance à cette rubrique.

Pour mieux comprendre l’intérêt de lister ses loisirs sur son CV, voici un tableau exposant le lien entre certaines activités et les compétences professionnelles auxquelles elles renvoient, notamment les soft skills mais aussi les hard skills.

Où mettre sa rubrique centres d’intérêt sur son CV ?

La bonne structure et présentation de votre CV est essentielle pour faire bonne impression auprès des recruteurs. L’emplacement de la rubrique de centres d’intérêt variera en fonction du poste visé ainsi que votre stade de vie.

Par exemple, cette rubrique peut se trouver plus haut sur la page d’un CV étudiant si le candidat en question possède peu d’expérience professionnelle.

En revanche, elle doit se trouver tout en bas de la page d’un CV de professionnel plus expérimenté car les rubriques « Expérience professionnelle » et « Compétences » seront plus valorisées. Elles devront donc figurer plus en haut de la page de CV.

Dans les deux cas, si vous décidez d’inclure une rubrique « Centres d’intérêt » sur votre CV, ils doivent impérativement être en lien avec l’offre d’emploi, peu importe l’emplacement de la rubrique.

Choisissez des centres d’intérêt pertinents qui montrent votre passion pour votre domaine d’expertise ou votre compatibilité avec les valeurs de l’entreprise.

Par exemple, pour un poste dans le marketing, vous pouvez mettre en avant des centres d’intérêt liés à la publicité, aux réseaux sociaux ou à la création de contenu.

Combien de centres d’intérêt faut-il mettre dans un CV ?

Ne surchargez pas votre rubrique de centres d’intérêt. En effet, étant optionnelle, vous devez privilégier les rubriques essentielles telles que les rubriques « Compétences clés », « Expérience professionnelle », et « Formation ».

Optez donc pour deux à quatre loisirs CV variés pour éviter de surcharger votre CV tout en vous démarquant positivement.

Si certains modèles de CV Word ou des modèles de CV LibreOffice ont des logos ou des icônes pour représenter vos centres d’intérêt, évitez l’usage simple de ces derniers sans préciser vos loisirs avec des mots. En effet, vous devez vous démarquer en apportant quelques détails.

Quels loisirs CV éviter ?

Il est important de choisir avec soin vos centres d’intérêt CV, car certains peuvent être inappropriés ou peu pertinents pour un environnement professionnel.

En règle générale, voici quelques exemples de loisirs CV à éviter :

  • les activités touchant à la politique ou la religion qui pourraient être sensibles et créer des conflits potentiels sur le lieu de travail
  • vos goûts musicaux ou artistiques qui pourraient amener au préjudice
  • les activités touchant aux sujets jugés comme controversés, tels que l’usage des armes à feu, la chasse, la corrida, et les jeux d’argent et de hasard (sauf le poker de compétition)

En cas de doute, il est préférable de choisir d’autres centres d’intérêt dont vous êtes certains qui seront vus d’un bon œil par les recruteurs et qui sont adaptés au poste visé.

Dominique Vatin headshot

Dominique Vatin est rédactrice en chef et experte en emploi chez CV Genius. En tant que rédactrice professionnelle certifiée (CPRW), elle aime mettre à profit ses connaissances dans le domaine du travail afin d’aider les chercheurs d'emploi à la recherche d'opportunités de travail plus épanouissantes. Avec une maîtrise de l'université Yonsei GSIS de Séoul, elle est citée sur des sites tels que Urban Linker et Connexion Emploi. Vous souhaitez collaborer ? Contactez-la via LinkedIn. Merci de noter que nous n’acceptons pas les articles invités et ne répondrons à aucune demande à ce sujet.