Notre article vous élucidera sur le top 19 des métiers tout en vous fournissant une fourchette de salaire moyenne pour vous permettre de prendre les bonnes décisions.

En observant le volume d’offres d’emploi publiées en 2023, nous pouvons identifier les secteurs qui recrutent le plus pour des raisons liées au manque d’effectifs chronique, au dynamisme menant à la création d’emplois, ou encore aux départs à la retraite.

Depuis 2019, certains métiers connaissent des tendances de recrutement toujours à la hausse, entraînant des projections de croissance soutenues jusqu’en 2030. En effet, d’après une étude du ministère des Finances, le marché du travail devrait connaître une croissance de 1,4 % en 2024.

Nous pouvons donc nous attendre à des projections de recrutement élevées pour les secteurs suivants :

Dans les métiers de la santé

Médecin

Salaire moyen brut : Entre 3 550 € et 13 125 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible avec le Diplôme d’Etat de Docteur en médecine, complété par la validation de la spécialité médicale ou chirurgicale choisie ainsi que des formations de spécialisation médicale ou chirurgicale additionnelles. L’inscription au tableau de l’Ordre des médecins est obligatoire et l’accès dans les établissements de la fonction publique hospitalière s’effectue sur concours sur titre.

Enfin, des vaccinations prévues par le Code de Santé Publique sont exigées pour exercer le métier de médecin.

Compétences :

  • Soins (identification des pathologies, recensement de symptômes, réalisation des soins médicaux)
  • Preuve d’expertise dans un ou plusieurs domaines
  • Connaissance des normes et procédés actualisés
  • Réactivité
  • Rigueur et précision
  • Communication

Sage-femme

Salaire moyen brut : Entre 1 972 € et 3 268 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible avec le Diplôme d’Etat de Sage-Femme et des formations complémentaires (échographie obstétricale, homéopathie) peuvent être requises. L’inscription au tableau de l’Ordre des Sages-Femmes est obligatoire et l’accès dans les établissements de la fonction publique hospitalière s’effectue sur concours sur titre. Des vaccinations prévues par le Code de Santé Publique sont exigées.

Compétences : 

  • Conception et mise en place de programmes de rééducation post-natale
  • Assistance d’un médecin obstétricien ou connaissance des procédures d’accouchement
  • Connaissance de domaines d’expertise (chant prénatal, néonatologie, techniques de réanimation)
  • Écoute et empathie
  • Réactivité
  • Communication

Infirmier

Salaire moyen brut : Entre 1 912 € et 2 814 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Le métier d’infirmier est accessible avec le Diplôme d’Etat d’Infirmier (DEI) et des formations complémentaires (hygiène hospitalière, soins palliatifs) peuvent être requises ainsi que des vaccinations prévues par le Code de Santé Publique exigées.

Compétences : 

  • Analyse des résultats d’examen médicaux
  • Suivi des soins liés au domaine de spécialisation
  • Désinfection et décontamination des équipements
  • Gestion administrative
  • Gestion du stress
  • Communication

Aide-soignant

Salaire moyen brut : Entre 1 710 € et 2 352 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible avec le Diplôme d’Etat d’Aide-soignant (DEAS) et des formations complémentaires (prise en charge de la personne âgée démente, accompagnement de fin de vie) peuvent être requises ainsi que des vaccinations prévues par le Code de Santé Publique exigées. En tant qu’aide soignant, le permis B peut être exigé pour l’intervention à domicile.

Compétences : 

  • Manipulation, désinfection, et entretien de l’équipement, des outils, du matériel et des espaces médicaux
  • Réalisation des soins d’hygiène, de confort, et de prévention
  • Respect des règles d’éthique et de déontologie
  • Réactivité
  • Travail d’équipe
  • Organisation

Dans ce même domaine, d’autres métiers tels que les thérapeutes, les diététiciens, et les métiers paramédicaux et administratifs liés au secteur de la santé (assistant médical, secrétaire médical) connaissent aussi des taux de recrutement attractifs.

Ce secteur a tendance à recruter de manière stable et cette tendance continuera en 2024. Entre les départs à la retraite et la situation générale connaissant déjà souvent une pénurie d’effectifs, doit s’ajouter le vieillissement de la population ayant besoin d’avoir recours à des soins et des accompagnements supplémentaires.

Dans les métiers du commerce

Employé de libre-service

Salaire moyen brut : Entre 1 679 € et 1 782 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible sans diplôme ni expérience professionnelle. Un CAP/BEP en vente et distribution ou une expérience professionnelle dans ces mêmes secteurs peut en faciliter l’accès. Un ou plusieurs certificats, tels le CACES, conditionnés par une aptitude médicale à renouveler périodiquement peuvent être requis.

Compétences : 

  • Contrôle de l’état de conservation des produits périssables
  • Gestion des stocks grâce aux logiciels
  • Entretien et nettoyage des espaces et locaux
  • Relation client
  • Rigueur et précision
  • Travail d’équipe

Personnel de caisse

Salaire moyen brut : Entre 1 679 € et 1 781 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP à Bac général ou professionnel, ou tout autre diplôme dans les secteurs de la vente et de la distribution. Il est également accessible avec une expérience professionnelle dans ces secteurs sans diplôme particulier et recrute souvent grâce aux contrats de travail saisonniers ou à durée déterminée.

Compétences : 

  • Relation client
  • Gestion de la caisse
  • Gestion des stocks
  • Travail d’équipe
  • Communication
  • Rigueur et précision

Dans ce même domaine, d’autres métiers tels que responsable de magasin, chef de rayon, et vendeur, quel que soit leur domaine de spécialisation, connaissent aussi des taux de recrutement attractifs.

En effet, les profils commerciaux et technico-commerciaux sont particulièrement recherchés dans les secteurs de pointe. Ces professionnels de la vente témoignent de solides compétences en négociation et d’une expertise métier qui leur permet de vulgariser les caractéristiques des produits et services proposés dans tous les secteurs et ainsi de favoriser leur adoption par les consommateurs.

Dans les métiers de l’informatique

Expert en informatique 

Salaire moyen brut : Entre 2 365 € et 5 000 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ces métiers sont généralement accessibles avec un Master (M1, Master professionnel, diplôme d’ingénieur) en informatique et télécoms, complété par une expérience professionnelle dans le secteur. La pratique de l’anglais (vocabulaire technique) est requise.

Compétences : 

  • Gestion de base de données numériques
  • Réalisation de veille technique ou technologique
  • Développement de logiciels, de système d’informations, ou d’applications
  • Expertise dans un domaine précis et ses normes et procédés
  • Relation client
  • Communication

Les métiers les plus recherchés dans ce domaine sont les suivants :

  • Architecte cloud computing, Big Data et IoT (Internet des Objets)
  • Data analyst/data scientist/data engineer/data protection officer
  • Développeur BI (business intelligence)/ingénieur décisionnel
  • Chef de projet
  • Ingénieur logiciel
  • Responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI)
  • Expert en cybersécurité
  • Expert IA et machine learning
  • Développeur Full Stack
  • Chef de projet digital
  • Chef de projet technico-fonctionnel
  • QA automaticien
  • Développeur Salesforce Commerce Cloud
  • Data analyst, Data scientist, Data engineer, Data protection officer
  • Développeur (back-end, web blockchain, data, DevOps, développeurs de logiciels et d’application)
  • Architecte en cloud computing, Big Data, et IoT
  • Développeur BI (business intelligence)
  • Ingénieur décisionnel

Le marché du travail continue à connaître une digitalisation croissante qui se traduit par une croissance de la demande de profils qualifiés dans le secteur pour répondre aux nouveaux enjeux qui définissent nos modes de travail et de consommation d’aujourd’hui.

En effet, la demande est telle que certains secteurs connaissent une pénurie importante de talents, impactant leur activité. En 2024, 25 500 postes seront vacants dans les métiers de l’informatique et ce chiffre devrait augmenter continuellement jusqu’à atteindre les 180 000 postes à pourvoir pour 2030.

D’après des analyses menées par Hiring Lab sur le marché du travail en 2024, les employeurs français semblent plus prudents que les employeurs à l’étranger en ce qui concerne le recrutement de professionnels compétents dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Avec un taux de 1,2 % en 2023, il s’agit du taux le plus bas des pays recensés dans un rapport Indeed sur le recrutement de l’emploi en lien avec l’IA.

Dans les métiers de l’accompagnement social

Assistant maternel

Salaire moyen brut : Entre 1 679 € et 1 916 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP dans le secteur de l’aide sociale et familiale (petite enfance, carrières sanitaires et sociales) ou avec une expérience professionnelle auprès des enfants.

Un agrément renouvelable délivré par le Conseil Général du département de résidence est requis pour le poste d’assistante maternelle agréée ou PMI ainsi que pour celui d’assistante familiale. De plus, des vaccinations spécifiques (telles l’hépatite B ou la DTPolio) peuvent être requises pour exercer le métier d’assistant maternel.

Compétences : 

  • Accompagnement au développement, à l’autonomie, à l’éveil, et à la nutrition de l’enfant
  • Accompagnement de l’enfant dans l’apprentissage des gestes de la vie quotidienne et des règles de vie en collectivité
  • Application d’un cadre juridique ou réglementaire
  • Communication
  • Organisation
  • Créativité

Auxiliaire de vie

Salaire moyen brut : Entre 1 679 € et 2 065 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier peut être accessible sans diplôme mais avec expérience. Il est généralement accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP ou un Diplôme d’Etat dans le secteur de l’aide sociale et familiale : Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES, précédemment DEAVS).

Un agrément de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) ou la formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) peut être requis. De plus, des vaccinations spécifiques (telles l’hépatite B ou la DTPolio) sont requises.

Compétences : 

  • Conception et animation d’activités de détente ou de loisirs
  • Aide des personnes dans leur cadre de vie
  • Gestion de son activité avec plusieurs employeurs
  • Organisation
  • Adaptation
  • Empathie

Aide ménagère

Salaire moyen brut : Entre 1 679 € et 1 870 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible sans diplôme ni expérience professionnelle mais un CAP/ BEP peut en faciliter l’accès.

Compétences : 

  • Entretien des espaces (intérieurs et extérieurs) et connaissance des produits d’entretien et de nettoyage
  • Aide aux tâches quotidiennes (courses alimentaires, promenade d’animaux domestiques, etc)
  • Respect de la confidentialité
  • Organisation et priorisation des tâches
  • Autonomie
  • Adaptation

Assistant de vie aux familles

Salaire moyen brut : Entre 1 679 € et 2 065 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier peut être accessible sans diplôme et avec expérience. Il est généralement accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP ou un Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (DEAES précédemment DEAVS). Un agrément de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) ou la formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) peut être requis.

Des vaccinations spécifiques (telles l’hépatite B ou la DTPolio) sont requises.

Compétences : 

  • Soins (accompagnement de la personne dans son cadre de vie, soins corporels, aide à la prise de repas, veille à l’état de santé de la personne)
  • Expertise en diététique, pathologies liées au vieillissement, et des gestes d’urgences et de secours
  • Connaissances des règles d’hygiène et de propreté
  • Connaissance des produits de nettoyage
  • Travail d’équipe
  • Écoute

Dans le secteur de l’agroalimentaire

Conduite d’équipement de production alimentaire 

Salaire moyen brut : Entre 1 679 € et 1 842 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP à Bac général ou professionnel, ou tout autre diplôme dans le secteur de l’alimentaire. Un BTS/DUT en industrie alimentaire peut être exigé pour les postes de technicien de production en industrie alimentaire.

Il est également accessible avec une expérience professionnelle dans le secteur des métiers de bouche ou des industries de transformation sans diplôme particulier. Un ou plusieurs certificats, tels le CACES, conditionnés par une aptitude médicale à renouveler périodiquement peuvent être requis.

Compétences : 

  • Transformation de matières premières d’origine animale/végétale
  • Installation, outillage et surveillance des machines, d’instruments de prélèvement et d’outils tranchants
  • Contrôle de qualité et prévention des risques
  • Certifications et habilitations (chariots élévateurs, transpalettes)
  • Relation client
  • Management

Abattage et découpe de viande

Salaire moyen brut : Entre 1 619 € et 1 833 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier est accessible sans diplôme ni expérience professionnelle. Un CAP/BEP en industrie alimentaire, boucherie, ou autre spécialisation alimentaire, ou une expérience professionnelle dans le secteur de l’alimentaire ou des métiers de bouche peut être demandé. Dans le cas de l’exercice de l’activité de sacrificateur en abattoir, une habilitation délivrée par une communauté religieuse est requise.

Compétences :

  • Abattage, désossage, découpage, nettoyage, et désinfection
  • Entretien et nettoyage des machines, des outils tranchants, et du local
  • Gestion des stocks
  • Techniques professionnelles (transformation des denrées alimentaires, fumage, accrochage manuel)
  • Respect des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire, consignes de sécurité, HACCP
  • Rigueur et précision

Avec 26 % des salariés, l’industrie de la viande est la filière agroalimentaire qui emploie le plus.

Vente en alimentation

Salaire moyen brut : Entre 1 679 € et 1 850 € (source : Data emploi, 2023)

Prérequis : Ce métier peut être accessible avec une expérience professionnelle dans la vente sans diplôme particulier. Cependant, il est généralement accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP ou de Bac professionnel dans les secteurs de la vente, du commerce et de la distribution.

Des formations spécifiques dans le secteur des métiers de bouche (boulangerie, pâtisserie, boucherie, poissonnerie, autres) peuvent être demandées.

Compétences : 

  • Entretien et nettoyage d’équipements, de machines, et des locaux
  • Contrôle de l’état de conservation des produits périssables
  • Connaissance des caractéristiques des produits (chocolats, fromages, vins et spiritueux, pain, et autres)
  • Connaissances des normes et procédés de la chaîne du froid et du stockage
  • Argumentation commerciale
  • Sens du service

Premier employeur industriel en France, le secteur agroalimentaire reste un secteur dynamique et alimenté par un élément clé : l’innovation.

Malgré un taux élevé de difficultés de recrutement (61,7% selon Agro-media, soit 30 000 à 400 00 emplois non pourvus), les métiers de l’agroalimentaire sont accessibles à tous les niveaux de qualification et comprennent de plus en plus de postes touchant au commerce, l’informatique, et la R&D (recherche et développement).

En effet, les tendances de recrutement dans le secteur agroalimentaire restent stables bien que le secteur ait connu une légère baisse de projets de recrutement en 2023 par rapport à 2022 (93 860 contre 95 560 en 2022).

Dans les métiers durables

Avec la complexité et la multiplicité des enjeux liés aux défis climatiques, la France connaît une augmentation de 40 % des créations d’emplois dans le secteur durable par rapport à 2023 selon Birdeo, un cabinet de recrutement spécialisé dans les emplois durables.

Si ces métiers à impact positif sont relativement nouveaux, ils témoignent d’un bon taux de sollicitation et de rémunération :

Chef de projet CSRD performance globale

Salaire moyen brut : Entre 35 000 € et 55 000 € par an, selon l’expérience et la localisation

Prérequis : Ce métier est accessible avec un diplôme Bac +5 avec une spécialisation en finance, finance durable ou développement durable.

Compétences :

  • Solide culture financière
  • Maîtrise de l’anglais
  • Leadership
  • Communication (orale et à l’écrit)
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Maîtrise des enjeux liés à la RSE

Administrateur transformation durable

Salaire moyen brut : Selon les jetons de présence de l’entreprise (rémunération accordée aux membres d’une organisation siégeant lors de réunions officielles)

Prérequis : Ce métier est accessible avec une formation d’administrateur

Compétences : 

  • Expérience dans la RSE
  • Expertise en matière d’ESG
  • Réseautage dans le développement durable
  • Leadership
  • Gestion des risques
  • Adaptabilité

Responsable DRH RSE

Salaire moyen brut : Entre 70 000 € et 100 000 € brut par an, selon l’expérience et la taille de l’entreprise

Prérequis : Ce métier est accessible avec un diplôme Bac +5 accompagné d’une spécialisation en ressources humaines et une formation RSE ou une forte appétence pour le développement durable.

Compétences : 

  • Connaissance des métiers de l’entreprise
  • Expérience en ressources humaines ou en cabinet de recrutement
  • Capacité d’écoute, d’analyse et de synthèse
  • Rigueur
  • Adaptabilité
  • Aisance relationnelle

Chargé de mission biodiversité et gestion des ressources naturelles

Salaire moyen brut : Entre 50 000 € et 65 000 € brut par an, selon l’expérience et la localisation

Prérequis : Ce métier est accessible avec un diplôme Bac +5 d’une école d’ingénieur avec une spécialisation environnement et biodiversité.

Compétences : 

  • Maîtrise de la gestion de projets complexes et des outils de mesure d’impact
  • Maîtrise du droit de l’environnement
  • Connaissances écologiques spécifiques (biodiversité, sciences de la mer, zones humides, génie écologique)
  • Rigueur scientifique
  • Esprit d’initiative
  • Travail d’équipe

Sustainability data & IA analyst

Salaire moyen brut : Entre 60 000 € et 70 000 € brut par an, selon l’expérience et la localisation

Prérequis : Ce métier est accessible avec un diplôme Bac +5 d’une école d’ingénieur avec une formation en data analyse

Compétences :

  • Expérience avec l’intelligence artificielle
  • Maîtrise de divers outils, logiciels, et langages de programmation
  • Compréhension des enjeux RSE
  • Passion pour les chiffres et les statistiques
  • Aisance relationnelle
  • Rigueur

Le secteur du développement durable étant en pleine croissance, de nombreux métiers prennent de l’importance et font preuve d’une attractivité grandissante, dont :

  • Chargés de mission en énergies renouvelables
  • Poseurs de panneaux photovoltaïques
  • Paysagistes
  • Techniciens de traitement des déchets
  • Techniciens d’installation et de maintenance de systèmes énergétiques
  • Métiers dans la construction et le BTP (avec les besoins grandissants en travaux de rénovation thermiques et énergétiques)
  • Ingénieurs, cadres techniques et ouvriers qualifiés dans les énergies renouvelables
  • Conseillers en rénovation énergétique et éco construction, économistes du bâtiment, et chefs de projet en rénovation énergétique

De plus, le bio est l’un des secteurs où les recrutements se sont le plus accélérés ces dernières années, et la tendance devrait encore s’accentuer en 2024. Ce domaine vaste favorise le recrutement dans les filières de la :

  • production (agriculteurs, éleveurs ou viticulteurs biologiques, ouvriers agricoles)
  • distribution (chefs de rayon, employés de caisse et livre service, gérants de magasin)
  • commercialisation (conseillers de vente en produits biologiques, technico-commerciaux)

Enfin, certains métiers sont plus enclins que d’autres à être sujets à une forte digitalisation (automatisation des tâches, intégration d’outils et de logiciels alimentés par l’IA). Selon notre analyse des difficultés de recrutement rencontrées en 2023 basée sur plusieurs études sur le marché de l’emploi, il existe un écart de compétences non négligeable.

Les chercheurs d’emploi doivent faire face à la multiplication de compétences requises pour les métiers qui les intéressent, non seulement dans les métiers du numérique mais dans la majorité des secteurs.

Avant de se lancer dans un projet professionnel, il est crucial de procéder à une auto-évaluation sérieuse afin de déterminer si son profil comporte des hard skills et soft skills recherchées pour réussir dans son plan de carrière.

Limitations :

Il est important de noter que cette étude repose sur la synthèse d’informations provenant de sources existantes. Par conséquent, les limitations inhérentes à ces sources, telles que la qualité des données, la méthodologie de collecte et d’analyse, ainsi que les biais potentiels, peuvent également s’appliquer à cette synthèse. Nous avons pris des mesures pour garantir la fiabilité des sources utilisées, mais il convient de garder à l’esprit que les conclusions sont basées sur les données disponibles au moment de la recherche.

À propos de CV Genius :

CV Genius est la ressource incontournable pour les chercheurs d’emploi de tout secteur d’activité et niveau d’expérience en France.

Avec un CV designer intuitif, une collection diversifiée de ressources gratuites spécifiques à tous les secteurs telles que des modèles et des exemples de lettre de motivation et de CV ainsi que des guides de rédaction sur comment écrire un CV parfait. CV Genius et son équipe de conseillers d’orientation professionnelle et de spécialistes en ressources humaines peuvent vous aider à préparer une candidature efficace et à décrocher davantage d’entretiens.

Pour toute demande média ou préoccupation, veuillez nous contacter.

Sources :

Dominique Vatin, CPRW

Dominique Vatin est rédactrice en chef et experte en emploi chez CV Genius. En tant que rédactrice professionnelle certifiée (CPRW), elle aime mettre à profit ses connaissances dans le domaine du travail afin d’aider les chercheurs d'emploi à la recherche d'opportunités de travail plus épanouissantes. Avec une maîtrise de l'université Yonsei GSIS de Séoul, elle est citée sur des sites tels que Urban Linker et Connexion Emploi. Vous souhaitez collaborer ? Contactez-la via LinkedIn. Merci de noter que nous n’acceptons pas les articles invités et ne répondrons à aucune demande à ce sujet.