bannière introduisant le recrutement par compétences

En 2023, le recrutement a connu de profondes mutations. Entre les difficultés de recrutement croissantes et le changement progressif des attentes des chercheurs d’emploi, de plus en plus d’employeurs accordent aujourd’hui davantage d’attention aux compétences comportementales, ou « soft skills » selon Pôle emploi.

En effet, la montée en puissance de la numérisation et de l’IA fait évoluer les besoins des employeurs et pousse à l’apparition de nouveaux métiers, menant alors à la création de nouvelles formations. Aujourd’hui, les compétences clés pour faire face à ces défis combinent à la fois des hard skills technologiques et des soft skills de communication et d’adaptation.

1. Les avantages d’une approche axée sur les compétences

En France, les ressources humaines ont tendance à s’appuyer sur des méthodes plus traditionnelles qu’ailleurs. Toutefois, le recrutement traditionnel présente trois inconvénients :

1) Atteinte à l’égalité des chances

2) Homogénéisation des équipes

3) Perte de talents

Cependant, beaucoup de recruteurs ne trouvent pas les compétences hautement recherchées parmi les candidatures qu’ils reçoivent. Le site de recherche d’emploi Monster.fr révèle les dix compétences les plus recherchées par les recruteurs qui manquaient dans les candidatures lors du recensement pour cette étude :

infographie affichant le top dix des compétences manquantes selon les recruteurs

Sur-sollicités et à la fois initiateurs et victimes de la pratique du « ghosting », les candidats ne montrent pas assez de motivation, d’après les recruteurs. Si les situations de télétravail ne sont pas aussi répandues que lors de la pandémie de la Covid-19, le télétravail limité reste une réalité pour de nombreux actifs.

Ceci engage les collaborateurs à perfectionner leurs compétences en communication, leur sens de l’organisation et de gestion de projet ainsi que leurs connaissances en informatique afin de réussir leurs missions en télétravail.

Pour ajouter à ces difficultés, une étude de LinkedIn montre que :

70% des responsables de ressources humaines affirment avoir connu un raté pendant le processus d’embauche en tenant compte du fait qu’un mauvais recrutement coûte entre 30 000 et 150 000 €, selon les niveaux de postes concernés.

Les recruteurs connaissent alors des difficultés grandissantes pour trouver des candidats correspondant au profil recherché.

infographie montrant le pourcentage d'entreprises en France adhérant au recrutement par les compétences

Voici les huit avantages du recrutement par les compétences pour les entreprises :

1) Élargir son bassin de talents

2) Diminuer le risque d’erreurs de recrutement coûteuses

3) Affiner la compréhension des besoins de l’entreprise

4) Fidéliser les talents grâce à l’avancement interne et le développement de compétences

5) Augmenter la productivité

6) Encourager la diversité en entreprise

7) Améliorer la capacité d’innovation et l’adaptabilité

8) Renforcer la culture organisationnelle

Sachant que les compétences se divisent en deux catégories, les hard skills et les soft skills (soit les compétences techniques et les compétences comportementales), quelles sont les compétences les plus recherchées qui attirent l’attention des recruteurs ?

2. Les hard skills les plus recherchés à mettre sur son CV

D’ici 2030, 3 métiers sur 5 verront au moins 30% de leurs activités automatisées. Les métiers assez répétitifs risquent d’être entièrement automatisés et gérés par des robots, d’où une obsolescence rapide des compétences : durée de vie de 40 ans en 1970 vs 1-2 ans aujourd’hui.

Les entreprises recherchent des candidats capables de faire face aux nouveaux défis tout en s’adaptant en continu.

une illustration avec des jeunes personnages à droite et une liste des 5 hard skills les plus importants pour le futur

La maîtrise des nouvelles technologies, dont l’IA, a pour objectif de permettre aux employés d’apporter des solutions innovantes, automatiser des tâches et analyser de grandes quantités de données, tandis que la gestion de projet est jugée comme compétence transversale essentielle dans tous les secteurs d’activité.

En tenant compte du fait que les besoins des entreprises changent de plus en plus rapidement et que les employés devront se former et garder la cadence, l’adaptabilité, les connaissances informatiques, et l’apprentissage en continu en parallèle avec l’IA deviendront des prérequis.

infographie montrant que les entreprises françaises voient l'IA comme une opportunité pour le futur

Cependant, 40% des activités des employés seront impactées par l’intelligence artificielle dès 2025. Nous verrons notamment :

  • certaines tâches et processus digitalisés ou automatisés
  • une augmentation des problématiques de sécurité informatique

Les mutations accélérées qu’engendre l’IA encouragent une réévaluation des compétences dans des métiers en tension ainsi qu’une grande demande de soft skills dans le secteur du numérique, dont la :

  • capacité à acquérir de nouveaux savoirs en continu
  • capacité à apprendre et à désapprendre
  • curiosité
  • agilité
  • les compétences comportementales

3. Les soft skills les plus recherchées à mettre sur son CV

Si l’IA et les nouvelles technologies ne peuvent pas entièrement remplacer l’être humain, les chercheurs d’emploi doivent accentuer leurs soft skills pour se différencier d’autres candidats à niveau technique égal ou similaire, tels que le travail collectif, la créativité, la pensée critique, et l’empathie.

Avec l’automatisation gagnant du terrain, il y a un déclin des compétences physiques au profit des compétences technologiques et des « soft skills ».

une infographie listant les six soft skills les plus demandées

Avec la montée en puissance de l’automatisation des tâches en entreprise, l’importance de ces six soft skills prennent une nouvelle dimension.

La capacité à résoudre de manière créative les problèmes et à penser de manière critique devient cruciale, tout comme la flexibilité pour s’adapter rapidement aux changements dans des environnements dynamiques et développer constamment de nouvelles compétences.

La gestion des émotions, tant personnelles qu’interpersonnelles, devient un atout majeur pour créer un environnement de travail propice à la créativité et à l’innovation, indispensable dans un contexte d’automatisation croissante.

Parallèlement, le fait de prendre des initiatives et d’influencer positivement les autres devient d’autant plus essentiel dans ce nouveau paysage professionnel.

infographie listant les huit soft skills que les chercheurs d'emploi doivent privilégier pour être compétitif sur le marché du travail jusqu'en 2030

Les actifs français devront faire de plus en plus face à des mutations engendrées par la transition numérique, dont :

  • la digitalisation de la relation client
  • des clients plus informés et exigeants
  • l’arrivée de nouveaux entrants disrupteurs (100% digitaux)
  • le renforcement de la valeur ajoutée des offres
  • l’émergence de nouveaux modes de travail plus collaboratifs

Les changements à venir dans le monde du travail exigent donc une adaptation rapide. L’automatisation rend les compétences humaines cruciales et incite à repenser notre manière de travailler, favorisant les soft skills.

Le besoin grandissant d’ultra-réactivité met l’accent sur l’adaptabilité des employés face aux évolutions constantes, dont de nouvelles opportunités professionnelles émergentes avec de nouveaux métiers encore inconnus.

Parallèlement, les compétences requises évoluent et mèneront les employeurs à privilégier des expériences diversifiées au profit de l’acquisition de compétences critiques en lieu de parcours professionnels linéaires.

Pour assurer son employabilité, la formation continue est la clé pour se préparer au marché du travail de demain et assurer son employabilité.

Méthodologie : 

Les conclusions présentées dans ce document ont été obtenues en compilant plusieurs sources crédibles et pertinentes. Ces sources incluent des études de recherche, des rapports, des articles académiques et des données provenant d’organismes reconnus. Les informations recueillies comprennent des données qualitatives et quantitatives provenant de différentes périodes et contextes.

Limitations :

Il est important de noter que cette étude repose sur la synthèse d’informations provenant de sources existantes. Par conséquent, les limitations inhérentes à ces sources, telles que la qualité des données, la méthodologie de collecte et d’analyse, ainsi que les biais potentiels, peuvent également s’appliquer à cette synthèse. Nous avons pris des mesures pour garantir la fiabilité des sources utilisées, mais il convient de garder à l’esprit que les conclusions sont basées sur les données disponibles au moment de la recherche.

À propos de CV Genius :

CV Genius est la ressource incontournable pour les chercheurs d’emploi de tout secteur d’activité et niveau d’expérience en France.

Avec un CV designer intuitif, une collection diversifiée de ressources gratuites spécifiques à tous les secteurs telles que des modèles et des exemples de lettre de motivation et de CV ainsi que des guides de rédaction sur comment écrire un CV parfait. CV Genius et son équipe de conseillers d’orientation professionnelle et de spécialistes en ressources humaines peuvent vous aider à préparer une candidature efficace et à décrocher davantage d’entretiens.

Pour toute demande média ou préoccupation, veuillez nous contacter.

Sources :

Dominique Vatin, CPRW

Dominique Vatin est rédactrice en chef et experte en emploi chez CV Genius. En tant que rédactrice professionnelle certifiée (CPRW), elle aime mettre à profit ses connaissances dans le domaine du travail afin d’aider les chercheurs d'emploi à la recherche d'opportunités de travail plus épanouissantes. Avec une maîtrise de l'université Yonsei GSIS de Séoul, elle est citée sur des sites tels que Urban Linker et Connexion Emploi. Vous souhaitez collaborer ? Contactez-la via LinkedIn. Merci de noter que nous n’acceptons pas les articles invités et ne répondrons à aucune demande à ce sujet.